• 39215 visits
  • 18 articles
  • 405 hearts
  • 6496 comments

Tнєяє'ѕ иσтнιиg gσσ∂ αвσυт gσσ∂иιgнт ωнєи ιт мєαиѕ gσσ∂вує~Эνєяу ∂яєαм ωιтнσυт уσυ ιѕ α иιgнтмαяє~Ỉf Ỉ ρяσмιѕє иσт тσ кιℓℓ уσυ, ¢αи Ỉ нανє α нυg?~Ỉ иєє∂ уσυ...~Fяєє Нυgѕ~Ỉ'αм נυѕт ρяєтєи∂ιиg тσ нυg уσυ ѕιи¢є уσυ gєт тнєяє ~ Bιєиνєиυє All my Life, I expected see something Amazing. Now I Know that the Amazing Thing of my Life It's You ~ 11/04/2010




Blog en hiatus !
Et oui, ça devait arriver, je n'ai plus le temps à m'occuper de ce blog
Je le laisse bien évidemment en ligne pour ceux qui le désire et, de ce fait, les secondes parties ne seront plus en secret
Je garde tout de même ma liste de VIP en cas de brusque changement d'avis :)
Merci d'avoir fait ce chemin avec moi !
PS: Je ne suis plus en mesure de lire vos suites, mais je garde vos messages en attente si l'envie me prenait de continuer



Boire sans soif et faire l'amour en tout temps,
ooooooooooooooooooooooooooooIl n'y a que ça qui nous distingue des autres bêtes






ooooo Il ne faut pas oublier, chers visiteurs, que la fiction de mes One-Shoots ne révèlentoooo ooooo en rien une mauvaise interprétation de la réalité. Pour le confirmer, je m'engageoooo oooooobeaucoup sur l'univers alternatif. Je laisse donc aimablement comprendre auxoooo ooooojhomophobes de libérer la place. L'intolérance n'est pas acceptée et encore moinsoooo ooooojécoutée.



Publicités acceptées sur ce Blog !
Voir plus bas





oooooAnnuaires et Notationooooo
 
ooooooooo__________________________________________....___'__________'___'____
ooooooooo___.._"______Je préviens des nouveaux goûts par Newsletter_""_..._.___._
ooooooooo___________________Cliquez ici pour vous y inscrire_______"....._____.__
ooooooooo_______________(N'oubliez pas de confirmer votre inscription)____.._"_____"__
ooooooooo___________________________________________....________'_____'___'___

Broutilles 13/05/2011


oooooღ Préventions habituelles avant l'apéritif ღooooo


oooo◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•°o

oooooThèmesooooo

ooooJe connais les attentes des lecteurs dans les grandes lignes et je me suis promis deoooo ooooposter sur un peu tous les sujets. Par exemple, je ne suis pas fan de M-Preg mais uneoooo oooonouvelle est déjà postée sur ce thème. Cela vous permet de trouver chaussure àoooo oooovotre pied =)

ooooComme certains peuvent l'attendre, les scènes "lemon" ne sont pas exclues de ceoooo ooooblog, je conseillerai donc à ceux qui n'y sont pas familiariser de passer leur chemin,oooo oooopour votre entière protection. Cette précision faite, je ne me porte plus garante deoooo ooool'impact que ces passages auront sur vous. Toute plainte à ce sujet sera rejetée.


oooo◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•°◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•°o

oooooPlagiatooooo

ooooIl me semble désormais important de préciser qu'au moindre plagiat, je seraioooo oooointraitable. Aucune discussion ne sera possible, pour moi, la vengeance se mangeoooo oooochaude, pour ne pas dire brûlante. Il va sans dire que toutes copies de mon menuoooo oooosera également sanctionnée. Si vous n'arrivez pas à trouver d'idées, ce n'estoooo oooocertainement pas mon problème, faites autre chose.


oooo◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•°o

oooooPublicitésooooo

ooooLes publicités sont acceptées sur ce blog :D. Je suis très bien placée pour savoiroooo oooocombien cette aide est précieuse pour avancer, aussi, j'accueille vos propositionsoooo ooooavec grand plaisir.
ooooCela dit, je ne m'intéresse qu'exclusivement au Yaoi. La première qui me propose deoooo ooool'Hétéro sera surprise de l'accueil, ne tentez pas le diable. D'autre part, j'attendsoooo oooobeaucoup des nouvelles auteures alors, pitié, ne me narguez pas avec du langageoooo ooooSMS. Si vous voulez entrer dans la cour des grands, il faut au moins savoir écrire.

ooooPour ce qui est des concours, je ne vote qu'une seule et unique fois. Il estoooo oooofranchement déconseillé de me relancer sur le sujet, vous n'obtiendriez plus mon aide.


oooo◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•°o

oooooNouveautésooooo

ooooJe m'arrange généralement pour publier le plus régulièrement possible (toutes lesoooo oooodeux semaines). Lorsque les One-Shoots sont divisés, la seconde partie est réservéeoooo ooooaux VIP. Cela vous permet de vous acclimater au début et d'être sûr de vouloir lireoooo oooola suite. Les VIP sont soumis à certaines clauses qu'il est indispensable de respecter.oooo ooooLors de votre demande d'inscription, vous recevez les conditions. Jeoooo ooooprécise que toute résiliation est bien évidemment possible. =)

ooooLa prévention se fait donc par newsletter (lien ci-dessous) mais également paroooo oooomessage personnel. Si votre boîte de réception est désactivée, je vous conseille deoooo oooovous en préoccuper et d'agir en conséquence même si cela induit une prévention paroooo oooocommentaire.


oooo◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•° ◦•°o

oooooDégustationooooo

ooooPour en terminer avec cette longue présentation, je tiens encore et toujours àoooo ooooremercier les fidèles lecteurs et de souhaiter aux nouveaux une excellente lecture etoooo ooooune bonne continuation si toutefois le concept ne leur plaisait pas. J'espère que vousoooo oooopasserez un bon moment en ma compagnie et que très vite votre soif seraoooo ooooétanchée :D



Carte des Vins 11/04/2010

Carte des Vins



Passion de l'écriture

Bill & Tom

Yaoi


C'est avec ces ingrédients que je vous prépare les boissons suivantes



Bonne dégustation







1er Cocktail:________________________________________________________


Composition:ooooooooooooooooooooooooooooBill... wie kann ich wiederstehen
-Une base de Yaoiooooooooooooooooooooooooooooooooopremière gorgée
-Une bonne dose d'amouroooooooioooooooooooooooooooooodeuxième gorgée
-Une pincée de Lime


____Recette___________
jokliJe ne suis pas très fier de ce que je dois faire de mes temps libres pour payer mes études. jollklMais j'y suis obligé. La bourse est difficile à garder surtout que mon professeur de philo ne jlokllsemble pas disposer à me récompenser de mes efforts, à moins que...


•279 $ollars•




2ème Cocktail:_______________________________________________________


Composition:ooooooooooooooooooooooooooooooooooooKinder
-Une base de Yaoi
-Une bonne dose de méchanceté
-Une pincée de M-Preg



____Recette___________
jokliJ'avais pourtant demandé à ce qu'il ne vienne pas à cette soirée. Alors ne vous en prenez kjooqu'à vous même. Ou bien qu'à lui, d'être aussi attirant. En tout cas, moi, je ne lui pardonnerai kolljjpas.

•132 $ollars•




3ème Cocktail:_______________________________________________________

Carte des Vins

Composition:ooooooooooooooooooooooooooooooooooooFürst
-Une base de Yaoioooooooooooooooooooooooooooooooopremière gorgée
-Un zest de citronoooooooooooooooooooooooooooooooooodeuxième gorgée
-Un soupçon de bonnes manières                                                                             


____Recette___________
jokliVous avez déjà vu un Prince homosexuel, vous? Non. Moi non plus. C'est pourquoi je me jollklsens si mal dans ce château, si coupable envers mes parents et si mal à l'aise avec ma jollklfemme mais pourtant si bien dans ses bras...


•172 $ollars•




4ème Cocktail:_______________________________________________________


Composition:oooooooooooooooooooooooooooooioooooDis-moi, Bill
-Une base de Yaoi
-Un napage de tristesse
-Une mousse de questions



____Recette___________
jokliSi tu m'as trompé, était-ce de ma faute? T'ai-je déçu? Ai-je fait quelque chose de mal? jollklPourtant, tu m'avais dit que j'étais le seul, tu m'avais promis. Dis-moi, Bill, est ce que tu jollklm'aimes encore?

•107 $ollars•




5ème Cocktail:_______________________________________________________

Carte des Vins

Composition:oooooooooooooooooooooooioooooioooooMontre-moi, Bill
-Une base de Yaoioooooooooooooooooooiooooooooooooooopremière gorgée
-Une cuillère de Tom dominéoooooooiooooooooooooooiiooooooodeuxième gorgée
-Un zest de Lemon


____Recette___________
jokliL'interdit attire l'être humain. C'est donc dans ma nature. Il me prendra peut-être pour un jollklgamin mais je devrais être fort, pour lui. Pour qu'un jour je puisse avoir ma chance à ses jollklcôtés.


•261 $ollars•




6ème Cocktail:_______________________________________________________


Composition:oooooooooooooooooooooooooiooooooooC'est grave docteur?
-Une base de Yaoi
-Une pincée d'ambiguité
-Un canapé de questions


____Recette___________
jokliJ'ai d'urgence besoin d'un médecin! Vous me voyez, moi? Tom Kaulitz? Avec ce problème à jollklvie?
jollklEt bien moi non plus...

•201 $ollars•




7ème Cocktail:_______________________________________________________
 
Carte des Vins
 Composition:oooooooooooooooooooooooooooooooooooColocataires
-Une base de Yaoiooooooooooooooooooooooooooooooooooopremière gorgée
-Une mousse d'amour secretooooooooooooooooiooiioooooiooooodeuxième gorgée
-Un zest de Lemon


____Recette___________
jokli1 an qu'il est avec cette fille, 5 mois que je suis fou amoureux de lui et 2 mois que nous jollklsommes en colocation.
jollklLa chance me sourit ou je vais tout faire foirer, comme d'habitude...?


•279 $ollars•




8ème Cocktail:_______________________________________________________


Composition:oooooooooooooooooooooooooiooooooioooUn jour, peut-etre
-Une base de Yaoi
-Une cuillière de Shotacom
-Un nuage de Romance


____Recette___________
jokliJamais je n'aurais pu imaginer que ce serait lui. Qu'il comblerait ce manque. Mais il avait posé kolljjla limite, sans s'en rendre compte, pourtant elle était bien là.
jokliJe subissais cet amour à sens unique sans le voir souffrir autant que moi...





•102 $ollars•





9ème Cocktail:________________________________________________________

Carte des Vins

Composition:oooooooooooooooooooooooooooooooooooL'age des gays
-Un citron jalouxoooooooooooooooooooooooooooooooooooopremière gorgée
-Une romance d'actionoooooooioooooooooooooooooooooooooodeuxième gorgée
-Une autorité douteuse


____Recette___________
jokiC'est ce que j'ai toujours voulu faire. Mon métier, ma vie...
jokliMais il a tout fait foirer, depuis le début il n'avait que ça en tête, mais ne comptez pas
joklisur moi pour me laisser faire par un simple soldat. Je vais les mater, tous, même lui, parole!


•0 $ollars•







Ψ La mention
Carte des Vins
signifie que la seconde partie est réservée aux VIP Ψ







Carte des Vins








grim.

Explications 08/03/2011

Explications




oooOui, mais... Pourquoi?ooo


Voilà des choses que l'on me dit souvent et auxquelles j'ai décidé de répondre:


oooPourquoi est ce que tu écris des OS et non pas des fictions? Moi je ne lis pas d'OS...ooooooo

oooJ'écris des OS parce que je préfère lorsque l'action est concise et précise. J'aime le détail minimaliste et non qui traîne sur des dizaines de chapitres pour finalement ne servir à rien. Ensuite, dans le cas de la plupart des fictions, elles ne sont jamais terminées puisque l'écrivain s'est lassé et que le lecteur peut aller se faire voir.

Bon plan du OS: c'est rarement pas terminé.

oooJ'avoue également que je trouve la majorité des fictions trop longues. Nous ne sommes pas de grands écrivains et étaler des pages et des pages, bin... ça m'ennuie quand c'est trop long. Bien évidemment, ceci est mon avis personnel, je ne vous demande pas de changer votre façon d'écrire pour moi =)
Donc voilà, j'ignore si cela va vous convaincre à lire des OS mais c'est du moins mon point de vue.


oooCertains de tes OS ressemblent à du déjà-lu...oooooooooooooooooooooooooooooooooo

Alors, alors, soyons clairs; je ne plagie pas et je suis très loin de le faire.

oooMaintenant, je pense que personne ne possède réellement l'exclusivité d'un sujet. Bien au contraire!
Même si on pense être innovant, je crois qu'au final quelqu'un l'a déjà fait avant toi même si tu n'es pas forcément au courant.

→C'est don un pur hasard si des similitudes vous frappent dans mes écrits, mais, soyez gentils, ne parlez pas de plagiat =)


oooTes OS sont plutôt courts et manquent de détails...ooooooooooooooooooooooooooooooo

Bien, il me tardait de répondre à cette question ^^

oooJe vais peut-être vous décevoir, mais vous êtes ici sur un blog d'OS. Et ils ont exactement la longueur qu'un OS demande, si ce n'est plus. Alors si jamais vous en avez trouvé des mieux ailleurs, allez lire ceux-là, ou même des fictions si ça vous chante. Ce n'est pas le style du bar. Si vous désirez de la tartine, z'êtes pas au bon endroit.

→Je désire créer un univers flou pour que vous puissez imaginer ce que bon vous semble. Je n'aime pas quand tout est déjà prémâché, il faut savoir inventer son propre monde à partir de la base d'une histoire. Trop de description, bah... ça contraint.
 
oooEnsuite, la question des détails. J'en avais déjà un peu parlé: court, concis et précis. Je ne demande rien d'autre. Alors que vos propres écrits comportent des tonnes et des tonnes de pages de description, c'est votre problème, mais laissez moi créer le mien comme je l'entends. Encore une fois, si vous n'êtes pas satisfaits, c'est juste que vous vous êtes trompés d'adresse.

→Si vous ne vous sentez pas assez "pris" dans mes histoires à cause de mon manque de détails, choississez plutôt des fic' (ou des OS plus longs, j'en sais rien) parce que je ne modifierai, bien évidemment, rien, ce qui est écrit est écrit. C'est ma façon d'écrire et je ne parviens pas à faire autrement. Je prends en compte vos avis mais si dès le départ ça plait pas, n'espérez pas de miracle, vous n'aimerez jamais. Désolé pour ceux que ça dérange =)


oooQue voudrais-tu dire à tes lectrices fantômes?...ooooooooooooooooooooooooooooooooo

oooHAHA! J'aime cette question. Je suppose que je leur dirais ce que chaque blog voudrait leur dire. Le problème avec elles, c'est qu'on ne peut rien faire. Tu te dis, si elles me suivent, c'est qu'elles aiment. Pourtant, quand tu aimes, tu es plus censé exprimer tes impressions face à ce que tu as lu. Non, franchement, je ne comprends pas leur comportement. C'est de l'irrespect.

oooSouvent, ceux qui sont inscrits aux newsletters ne prennent pas la peine de commenter en se disant: de toute façon, elle ne le saura pas. Crétin comme idée. La seule chose que vous pouvez récolter en agissant ainsi, c'est que je prenne la décision de tout arrêter. Pourquoi s'acharner à faire plaisir à des gens qui n'en ont rien à foutre?

→Donc voilà ce que je leur dirai: aimeriez-vous qu'on lise vos écrits en les ignorant comme de pauvres chaussettes? Sans même laisser une trace de notre visite? Non. Alors réfléchissez bien à ça.


oooJe n'aime pas les pubs...ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

oooAlors, c'est assez récurrent d'entendre ce genre de chose et, à vrai dire, j'aimerai savoir pourquoi. Après tout, je ne reçois qu'une pub par semaine et encore c'est large. Ca ne coûte vraiment rien de la supprimer ou même de l'accepter.

Je ne vois pas ce qui vous révolte autant dans le fait de recevoir une pub. Il faut se faire connaître, vous savez, envoyer des pubs, c'est beaucoup de travail aussi. Et puis, ensuite, des liens peuvent se créer, nous avons fait le premier pas en postant sur votre blog.

→Il ne faut pas prendre ça pour une marque d'irrespect parce que la pub n'est pas nominative. C'est déjà éprouvant d'envoyer une pub. On ne cherche jamais à vous ennuyer, juste à vous faire découvrir quelque chose. Au pire, vous n'appréciez pas les écrits...






Explications

 


Bill... Wie kann ich wiederstehen ~partie 1~ 13/04/2010

  
o
o
o

Bill... Comment puis-je résister?


Je suis actuellement dans le lieu le plus mal famé de Berlin. Où prostituées et dealers se partagent ces trottoirs sales et pourris. Ce jour-là, les rues sont particulièrement sombres. Ou bien c'est mon esprit qui se l'imagine. Ceux dont cet endroit est le lieu de travail me fixent en espérant que je m'approche. J'ai beau ne pas être un habitué de ces quartiers, je ne pensais pas être aussi effrayé. Je ne viens jamais mais là je n'en peux plus, j'en ai besoin. Je m'engage dans une ruelle qui parait un peu moins sombre que les autres. Elle n'est occupée qui par 3 prostituées dont deux qui semblent occupées. Je me dirige vers la troisième d'un pas mal assuré et me poste devant elle. Sa tête se lève lentement et ses yeux chocolat se fixent sur moi.


-Euh, je...
-Je crois que tu t'es trompé de quartier, mec.
-P-Pourquoi ?


Elle fronce ses yeux forts maquillés.
 
-Je ne suis pas une meuf et tu sembles le penser.

J'écarquille les yeux de stupeur.

-Ca fera l'affaire, murmurais-je.

Il soupire de lassitude.

-Très bien, c'est 50 de l'heure.
-50 ?!
-Désolé mais moi, je suis le top niveau.
-O-Ok.


Y aurait-il des rayons comme dans les magasins pour les différences de qualité ?

-Bon, tu préfères ici ou en chambre ?
-Euh... en chambre.
-Cool.


Il se dirige sans grand enthousiasme vers une porte dérobée puis, suite à plusieurs couloirs, me fait entrer dans une chambre.

-Bon, qu'est ce que tu veux ?
-De quoi me faire passer la nuit.
-Une nuit complète ?! Ca va te coûter chero !
-Arrête, on se croirait dans un remake de « Pretty Woman ».
-T'as plus qu'à t'allonger beau blond. Je saurais parfaitement m'occuper du reste.


Je retire discrètement mon alliance et la fourre dans une de mes poches, elle ne doit pas en être témoin.







[...]



Rentrée des classes. Je m'appelle Tom Kaulitz et je suis professeur de philosophie. Je suis jeune mais ce n'est pas ma première rentrée. Pour le moment, je suis dans ma classe et attends nerveusement que la sonnerie retentisse. Je déteste les rentrées, on ne sait jamais sur quelle classe on va tomber. Les terminales 2 entrent bruyamment dans ma salle. Je soupire et décide de na pas crier tout de suite. Je me détourne de la classe et écris mon nom au tableau.

-Terminales 2, je suis monsieur Kaulitz, votre professeur de philo pour l'année.

Les élèves ne répondent pas apparemment déjà blasés.

-Je vous propose de faire la fiche de renseignement habituelle.

Toute la classe s'exécute et je prends mon temps pour les observer un à un. Mon regard se fixe sur un gars au fonds de la salle. Je pourrais le reconnaître entre milles. C'est... la pute de la semaine dernière. Je blêmis et écarquille les yeux. Il était... si jeune ? Oh mon Dieu. Je passe de la surprise à l'écoeurement puis un énorme sourire apparaît sur mes lèvres. Ce mec est terriblement doué, en gros, il vaut les 50 de l'heure. Il relève les yeux vers moi, me fixe un instant puis retourne à sa feuille. Il ne m'aurait donc pas reconnu ? Je fronce les sourcils et laisse passer l'heure lentement.



PDV BILL :



La philosophie est une nouvelle matière mais je ne m'attendais pas à être si nul. Toutes mes notes frôlent le zéro alors que j'ai toujours été particulièrement bon en classe. J'y suis obligé d'ailleurs, pour ma bourse. Je n'ai pas l'argent pour payer mes études, la bourse ne suffisant pas pour mes autres dépenses, je dois faire à côté des choses dont je ne suis pas très fier. En tout cas, le directeur m'a appelé à son bureau pour me parler de ces fameuses notes. Résultat : je dois aller voir mon prof pour en parler. J'ignore pourquoi mais j'ai l'impression que ce monsieur Kaulitz me déteste. Dès qu'il peut m'enfoncer, il le fait, pourtant, je suis on ne peut plus sage. Très travailleur et pas du tout fouteur de merde. Pas très enchanté, je me dirige vers la salle de philo et attends la fin de son cours. Dès que la classe sort, j'entre et me dirige vers le bureau.

-Monsieur Kaulitz ?

Il relève la tête vers moi et semble très surpris. Il a l'air vraiment super sympa avec les autres, je ne comprends pas ce que je lui ai fait. Peut-être qu'il n'aime pas mon look.

-Bill ? Quelque chose ne va pas ?
-Oui, je... En fait je crois que j'ai un problème en philo.
-J'ai vu ça.


Il s'installe confortablement sur sa chaise et me fixe avec un regard étrange.

-Mais qu'est ce que je fais comme erreur ?
-Mmh... Je ne sais pas trop. Moi je te trouve plutôt bon.
-Mais... alors pourquoi j'ai d'aussi mauvaises notes ?
-Oh, pardon ! J'ai oublié de te préciser en quoi tu étais bon.
-Je vous demande pardon ?
-Ne fais pas l'innocent.


Il s'affale encore plus sur sa chaise apparemment très satisfait. Je déteste ce regard suffisant qu'il me porte.

-Monsieur, je...

Il se lève et s'approche dangereusement de moi.

-Que fais-tu de tes temps libres, Bill ?

Je blêmis.

-Je... Je ne comprends pas votre question, monsieur.

Ses lèvres s'approchent de mon oreille droite.

-Vraiment ? murmure-t-il.

Je recule vivement.

-En quoi cela à avoir avec mes notes ?

Il me toise un instant puis se rassit sur sa chaise.

-Tu ne devines pas ?

J'écarquille les yeux.

-Vous voulez... me faire payer mes notes ?!

Il ne répond pas mais garde un énorme sourire.

-Je... Je refuse de faire ça !
-Tu préfèrerais que tous tes amis soient au courant ?
-Et vous ! Que votre femme le sache ?!


Il se fige, apparemment il ne s'y attendait pas.

-J'ai cru entendre que... ton copain ne serait pas très content non plus.

J'ouvre la bouche, choqué, puis la referme immédiatement. Il sort lentement son sac, puis son portefeuille, puis un billet de 20 euros.

-Je n'ai pas 50 avec moi mais pour ce que tu vas faire c'est suffisant, monsieur top qualité.
-Vous... on se connaît ?
-On va dire que je suis déjà passé par ta chambre.
-Quand ?
-Tu poses trop de questions.
-S'il vous plait.


Il réfléchit un instant.

-La semaine dernière.
-Mais oui ! Je me disais bien que vos dreads me rappelaient quelque chose !


Il me tend le billet.

-C'est d'accord, Bill ?

Je le lui prends doucement des mains et me mets lentement à genoux devant lui.



[...]



Je suis devenu sa pute personnelle. Il me prenait tous mes week end, enfin quand sa femme n'était pas là. Si Julian veut passer du temps avec moi, il n'en a rien à foutre et... j'obéis, parce que c'est lui qui paye. C'est très étrange de coucher avec son professeur. Bon, j'ai tous les 20 que je veux mais j'ai du mal à faire la part des choses. Il y a quand même des points positifs dans cette histoire, par exemple je suis super bien payé, ensuite, quitte à « appartenir » à quelqu'un, autant qu'il soit mignon et c'est plus que son cas.



[...]




Cela fait 2 mois que nous entretenons cette liaison. Là je suis dans son lit, dos à lui et épuisé. Je le devine allongé sur le dos, en plein milieu du lit, un grand sourire sur les lèvres. Son torse halé couvert d'une fine pellicule de sueur. Il y a des jours où j'envie sa femme. Mais j'aime toujours Julian ! Bien sûr. Après avoir bien repris sa respiration, il pose sa main sur ma hanche et se rapproche de moi. Ses lèvres viennent très vite brûler la peau de mon épaule. Je m'allonge sur le dos, blotti dans ses bras.

-Monsieur, je...

Il embrasse mon cou.

-Oui ? murmure-t-il d'une voix chaude.
-Je, enfin... vous me prenez tous mes week end alors je... enfin je ne vois jamais Julian. Presque tous mes temps libres je dois les passer avec vous et...
-Ca t'ennuie ? T'en as marre d'un vieux comme moi ?
-N-Non. Ce n'est pas ça ! Mais...
-Mais si.


Il se lève et enfile son baggy, restant torse nu.

-Tire-toi si tu veux.
-Je veux juste... plus de temps avec mon copain.


Il ouvre son portefeuille et me jette une poignée de billets.

-De toute façon, il n'y a que ça qui t'intéresse. Allez, casse-toi.

Il se détourne de moi, apparemment en colère et s'allume une cigarette. Je me lève lentement et l'enlace au niveau des hanches. Il ne réagit absolument pas. Je frotte ma joue contre son épaule. Toujours rien.

-Monsieur...

Il se retourne brusquement.

-T'as raison, tu ferais mieux de partir.
-Mais...
-Faut savoir ce que tu veux.
-En fait, j'ai... je... j'ai besoin de vous.
-De mon argent tu veux dire ?


Je rougis brusquement et détourne les yeux.

-Vous comprenez...
-Allez, tire-toi, et me force pas à te le répéter. Ton fric, tu l'auras !
-Monsieur...
-Casse-toi !


Je sursaute face à la colère dans ses yeux. Je récupère silencieusement mes vêtements et son argent, tête basse.

-A... A demain, monsieur.

Il ne répond même pas et claque la porte derrière moi. J'ai passé plusieurs semaines sans qu'il ne m'adresse la parole. Je tentais de lui faire changer d'avis mais c'était peine perdue. Puis, un soir, un surveillant me dit que Kaulitz m'attend sans sa salle. Un peu surpris, je me dépêche d'y aller. A peine ai-je ouvert la porte qu'il fond sur mon cou.

-Je te déteste, grogne-t-il entre 2 baisers.

Je ferme les yeux pour savourer pleinement ses lèvres.

-Et pourquoi ?
-Tu es trop désirable.
-Ca, je le sais.



[...]



Un nouveau mois passe lentement. Kaulitz me laisse beaucoup plus de temps libre et je m'arrange toujours pour que Julian ne soit pas au courant. Ce n'est pas très dur puisqu'il me fait confiance... Je commence à culpabiliser. Enfin, là je tente de ne pas trop y penser puisque je suis collé contre mon prof. Il a voulu regarder un DVD avec moi dans le canapé. Je suis complètement blotti dans ses bras, profitant au maximum de ses caresses. Il y a rarement de la douceur dans nos contacts mais là il est particulièrement doux. Il m'embrasse à intervalles réguliers derrière l'oreille, m'arrachant à chaque fois des frissons. Par réflexe, je gémis et me pelotonne un peu plus dans ses bras. Il me mordille le lobe.

-Ca va ? murmure-t-il.
-Trop bien.

Ses lèvres dévient dans mon cou et je commence à me poser des questions.

-Pourquoi tu es... comme ça ?
-Ca ne te plait pas ?
demande-t-il sans arrêter ses attentions.
-Tu t'es drogué ?

Il se retire immédiatement, choqué.

-Parce que je suis doux, je suis drogué, c'est ça ?
-Désolé.
-T'excuse pas et profite.


Au long du DVD, nous avons plusieurs fois changé de position jusqu'à ce qu'il se retrouve complètement allongé sur moi, entre mes jambes, littéralement subjugué par mon cou. Ses câlineries sont si tendres que je n'arrive même plus à suivre le film. J'enroule mes jambes autours de ses hanches et cherche à retirer son tee-shirt. Mais il me stoppe immédiatement.

-Pas de ça aujourd'hui.
-Pourquoi ? T'as tes règles ?


J'éclate de rire et il me jette un regard vexé.

-J'avais juste envie de passer un moment calme avec toi, mais si tu ne veux pas...

Il fait mine de se lever et je ressers immédiatement les cuisses autours de sa taille. Il s'affale sur moi en souriant.

-Tu vois quand tu veux.
-Continue tes caresse
, murmurais-je en fermant les yeux pour ne pas voir sa réaction.

Je devine son sourire lorsque ses lèvres se posent une nouvelle fois contre mon cou, puis remontent le long de ma gorge, reviennent sur mon oreille, dérivent sur ma mâchoire et s'approchent dangereusement de mes lèvres. Je me fige net, le c½ur battant. Son nez frôle le mien et je devine ses attentions.

-Non... soufflais-je.
-Pourquoi ? murmure-t-il.
-Je ne peux pas...

Je sens son souffle contre ma bouche. Dieu que ça me donne envie.

-Mes... mes lèvres sont la seule partie de mon corps qui reste fidèle à Julian. S'il vous plait...
-Bill...
-Ne fait pas ça.
-Ne me force pas à m'arrêter maintenant.
-Pas ça, je vous en supplie pas ça.


Mais il continue à s'approcher. Non, il ne faut pas qu'il le fasse. Je ne veux pas tromper Julian. Je ne veux pas qu'il m'embrasse. C'est peut être idiot mais pour moi de la baise reste de la baise. Mais les baisers, c'est différent. Ils permettent de faire passer des sentiments et on n'en donne pas à n'importe qui. Bon, c'est vrai Kaulitz n'est pas n'importe qui mais je ne peux pas lui offrir ça... je ne l'aime pas. Il a beau me sauter tous les week end, j'aime profondément Julian et je refuse de le tromper.
Je tourne la tête vers la télé, bien décidé à résister.

-Laisse-toi faire...
-C'est hors de question !
-Oublie Julian...


Je me retourne brusquement vers lui, choqué.

-Comment oses-tu d...

Tourner la tête a été mon erreur puisqu'il me fait taire d'un baiser. Aussitôt je me fige pour le repousser de force. Malheureusement, c'est lui en position dominante et il le fait bien savoir. Ses lèvres se font de plus en plus pressantes. J'ai un mal fou à y résister. Ses mains câlinent tendrement mes hanches quand il commence à réclamer l'accès à ma bouche, que je garde close. C'est avec surprise que je le vois se détourner pour mon cou.

-Pourquoi tu...

Je n'ai pas le temps de finir qu'il m'embrasse à pleine bouche. Oh le connard ! Sa langue, tout d'abord passionnée, se fait de plus en plus tendre et c'est à ce moment là que je me laisse complètement aller. Ce mec embrasse divinement bien. Le baiser dure encore très longtemps puis il se détache de moi pour réclamer un câlin. Il doit croire que je suis sous son charme puisqu'il s'assoit et m'invite à le rejoindre. Ni une ni deux je le gifle de toutes mes forces, prends mes affaires et sors.


à suivre...





Voilà donc la première partie de mon premier OS.
Ce n'est pas à moi de dire si c'est bien ou non mais à vous de le prouver.
Si les avis sont plutôt bons alors je suis prête à continuer ce blog!


grim.